Rencontre avec Marco Caramelli autour de son livre « Un beau désordre »

Médiathèque de Talence
entrée libre

Après une enfance dans la région de Naples, Marco Caramelli s’installe à Montpellier puis à Paris où il travaille pendant dix ans comme enseignant-chercheur à l’INSEEC. En 2014 il publie « Les nouveaux monstres« , un recueil de huit nouvelles, des portraits d’une société noyée dans un hédonisme exacerbé, étouffée par son manque de buts et de valeurs. « Un beau désordre » est son premier roman paru chez Laffont.

Un beau désordre.

Cinéaste à succès, Massimo Barbiani se lance dans la réalisation d’un nouveau long métrage. Le contrat est signé, les premiers interprètes engagés, on construit les décors… Mais l’idée de ce film, qui lui paraissait si claire au début, s’évanouit. Massimo ne sait plus ce qu’il voulait faire. Il  angoisse tant qu’on lui prescrit une cure thermale. La trêve est de courte durée puisque la production vient le rejoindre dans le Grand Hôtel de la Source où il séjourne. Et voilà qu’arrivent tour à tour sa plantureuse maîtresse, sa femme si touchante, puis la divine Claudia Cardinale qui lui retourne le cœur…
Entre questionnements sentimentaux et dilemmes créatifs, Massimo est sollicité de toutes parts. Les comédiens veulent connaître leur rôle, les décorateurs attendent des consignes, le producteur des réponses… Il n’en dort plus la nuit. Parviendra-t-il à éviter un échec magistral ?
En transformant en roman Huit et demi, le chef-d’oeuvre autobiographique de Fellini, Marco Caramelli se glisse comme jamais dans la peau de cet illustre réalisateur. Et c’est toute l’atmosphère truculente, sensuelle et féerique de l’âge d’or du cinéma italien qui resurgit.