Le festival

 

Une déambulation littéro-musico-cino gesticulée à l’italienne pour
écouter, partager, échanger, et que l’orchestre des idées tienne le tempo !

  • des auteurs italiens majeurs pour échanger sur le sens de leurs livres,
  • de la musique qui parle une langue qui résiste à l’hégémonie de l’uniformisation,
  • des images pour donner à voir le monde tel qu’il est,
  • des dégustations aux saveurs françaises et italiennes pour un peu plus encore de festivités.

Les invités

Diego MaraniÉcrivain

Né à Tresigallo en Emilie Romagne, Diego Marani a étudié à l’Ecole Supérieur de Langues Modernes pour traducteurs et interprètes de Trieste. En 1985 il a commencé à travailler pour le Conseil de l’Union Européenne en qualité de traducteur et, en 2006, il a fait partie de la Direction Générale de la Culture de la Commission Européenne.
Il collabore depuis de nombreuses années à des revues parmi lesquelles le Sole 24 Ore et, en 2020, il a été nommé président du Centre pour le Livre et la Lecture.
En 1995 il a inventé l’Europanto, une langue internationale ironique qu’il utilise dans un livre humoristique, Las adventures de l'inspector Cabillot, paru en France.

Son roman le plus célèbre, Nuova grammatica finlandese (Nouvelle grammaire finnoise ) a été traduit dans plusieurs langues et a reçu en Italie le prix littéraire Grinzane-Cavour.
Il est l'auteur d'autres romans : L'ultimo dei Vostiachi, L'interprete, Il Compagno di scuola.
Depuis avril de cette année, il est le nouveau directeur de l’Institut de culture italienne à Paris.

Diego MaraniÉcrivain

Né à Tresigallo en Emilie Romagne, Diego Marani a étudié à l’Ecole Supérieur de Langues Modernes pour traducteurs et interprètes de Trieste. En 1985 il a commencé à travailler pour le Conseil de l’Union Européenne en qualité de traducteur et, en 2006, il a fait partie de la Direction Générale de la Culture de la Commission Européenne.
Il collabore depuis de nombreuses années à des revues parmi lesquelles le Sole 24 Ore et, en 2020, il a été nommé président du Centre pour le Livre et la Lecture.
En 1995 il a inventé l’Europanto, une langue internationale ironique qu’il utilise dans un livre humoristique, Las adventures de l'inspector Cabillot, paru en France.

Son roman le plus célèbre, Nuova grammatica finlandese (Nouvelle grammaire finnoise ) a été traduit dans plusieurs langues et a reçu en Italie le prix littéraire Grinzane-Cavour.
Il est l'auteur d'autres romans : L'ultimo dei Vostiachi, L'interprete, Il Compagno di scuola.
Depuis avril de cette année, il est le nouveau directeur de l’Institut de culture italienne à Paris.

closepopup
Anita PiscazziPoétesse

Anita Piscazzi est une poétesse, une pianiste et une chercheuse. Elle s’occupe d’ethnomusicologie et d’études didactiques-musicaux, deux secteurs dans lesquels elle a publié deux monographies et de nombreux essais sur des revues scientifiques en Italie et à l’étranger. Elle a écrit des recueils de poésies : Amal (Palomar, Bari 2007), Maremàje (Campanotto, Udine 2012), Alba che non so (CartaCanta, Forlì 2018), Ferma l’Ali, cd poétique-musical (desuonatori, Lecce 2020). Elle collabore avec des revues poétiques et littéraires.

Anita PiscazziPoétesse

Anita Piscazzi est une poétesse, une pianiste et une chercheuse. Elle s’occupe d’ethnomusicologie et d’études didactiques-musicaux, deux secteurs dans lesquels elle a publié deux monographies et de nombreux essais sur des revues scientifiques en Italie et à l’étranger. Elle a écrit des recueils de poésies : Amal (Palomar, Bari 2007), Maremàje (Campanotto, Udine 2012), Alba che non so (CartaCanta, Forlì 2018), Ferma l’Ali, cd poétique-musical (desuonatori, Lecce 2020). Elle collabore avec des revues poétiques et littéraires.

closepopup
Elisabetta DestasioÉcrivaine

Elisabetta Destasio est née à Rome où elle vit. Elle a travaillé pour le théâtre avec Carmelo Bene, Luciano Berio, Lina Sastri, Ennio Morricone et d’autres encore. De 2015 à 2016 elle a fait partie du comité d’organisation du Prix Poesia Città di Fiumicino. Ses poésies sont publiées par LietoColle Editore nell’Agenda Poetica 2013 et 2019, et dans le Quaderno della poesia 2021 de Giulio Perrone editore; elle est aussi présente dans l’Atlante dei Poeti créée par Griselda – portale di letteratura del dipartimento di Italianistica dell’Università di Bologna. Depuis septembre 2019 elle est fondatrice et directrice artistique du festival Poeti in itinere.

Elisabetta DestasioÉcrivaine

Elisabetta Destasio est née à Rome où elle vit. Elle a travaillé pour le théâtre avec Carmelo Bene, Luciano Berio, Lina Sastri, Ennio Morricone et d’autres encore. De 2015 à 2016 elle a fait partie du comité d’organisation du Prix Poesia Città di Fiumicino. Ses poésies sont publiées par LietoColle Editore nell’Agenda Poetica 2013 et 2019, et dans le Quaderno della poesia 2021 de Giulio Perrone editore; elle est aussi présente dans l’Atlante dei Poeti créée par Griselda – portale di letteratura del dipartimento di Italianistica dell’Università di Bologna. Depuis septembre 2019 elle est fondatrice et directrice artistique du festival Poeti in itinere.

closepopup
Alessandro De RosaMusicien et écrivain

Alessandro De Rosa (Milan, 1985) a commencé l'étude de la composition sur conseil de Ennio Morricone. Il a étudié avec Boris Porena et il est diplômé du Conservatoire de l'Aja (Pays-Bas). Il a collaboré, en qualité de compositeur et arrangeur, avec Jon Anderson des Yes. Il est l'auteur avec Ennio Morricone du livre “Ennio Morricone – Inseguendo quel suono. La mia musica, la mia vita. Conversazioni con Alessandro De Rosa” (Mondadori Libri, 2016) traduit en cinq langues. Il a travaillé pour de nombreuses sociétés parmi lesquelles Amadeus Music et Pastelle Music en écrivant la musique de documentaires, films et publicités. Gravità Ritrovata pour Orchestre , commissionné par Residentie Orkest pour le 110° anniversaire de l’Orchestre en 2014, et l’œuvre Trashmedy, pour la 63° édition de La Biennale de Venise Musique 2019 sont quelques-unes de ses œuvres. Actuellement il continue son activité musicale freelance et travaille en tant qu'auteur et speaker radiophonique pour la Radiotélévision Suisse en Langue Italienne (RSI).

Alessandro De RosaMusicien et écrivain

Alessandro De Rosa (Milan, 1985) a commencé l'étude de la composition sur conseil de Ennio Morricone. Il a étudié avec Boris Porena et il est diplômé du Conservatoire de l'Aja (Pays-Bas). Il a collaboré, en qualité de compositeur et arrangeur, avec Jon Anderson des Yes. Il est l'auteur avec Ennio Morricone du livre “Ennio Morricone – Inseguendo quel suono. La mia musica, la mia vita. Conversazioni con Alessandro De Rosa” (Mondadori Libri, 2016) traduit en cinq langues. Il a travaillé pour de nombreuses sociétés parmi lesquelles Amadeus Music et Pastelle Music en écrivant la musique de documentaires, films et publicités. Gravità Ritrovata pour Orchestre , commissionné par Residentie Orkest pour le 110° anniversaire de l’Orchestre en 2014, et l’œuvre Trashmedy, pour la 63° édition de La Biennale de Venise Musique 2019 sont quelques-unes de ses œuvres. Actuellement il continue son activité musicale freelance et travaille en tant qu'auteur et speaker radiophonique pour la Radiotélévision Suisse en Langue Italienne (RSI).

closepopup
Laura PugnoÉcrivaine

Laura Pugno est une poétesse, essayiste et écrivaine. Elle a écrit les romans La metà di bosco, Sirene et La ragazza selvaggia Prix Campiello Selezione Letterati (Marsilio, 2018-2017-2016); les essais In territorio selvaggio. Corpo, romanzo, comunità (Nottetempo, 2018), L’Oracolo manuale per poete e poeti avec Giulio Mozzi (Sonzogno, 2020); le recueil de poésies Noi (Amos/A27, 2020), L’Alea (Perrone, 2019) et I legni (Pordenonelegge/Lietocolle 2018). Elle collabore avec L’Espresso, Le Guide de Repubblica et Le parole e le cose. Elle est une des directrices de la collection de poésie I domani di Aragno. Elle a créé et dirigé le festival de poésie et écriture I quattro elementi. De 2015 à 2020 elle a dirigé l’Institut de culture italienne à Madrid.

Laura PugnoÉcrivaine

Laura Pugno est une poétesse, essayiste et écrivaine. Elle a écrit les romans La metà di bosco, Sirene et La ragazza selvaggia Prix Campiello Selezione Letterati (Marsilio, 2018-2017-2016); les essais In territorio selvaggio. Corpo, romanzo, comunità (Nottetempo, 2018), L’Oracolo manuale per poete e poeti avec Giulio Mozzi (Sonzogno, 2020); le recueil de poésies Noi (Amos/A27, 2020), L’Alea (Perrone, 2019) et I legni (Pordenonelegge/Lietocolle 2018). Elle collabore avec L’Espresso, Le Guide de Repubblica et Le parole e le cose. Elle est une des directrices de la collection de poésie I domani di Aragno. Elle a créé et dirigé le festival de poésie et écriture I quattro elementi. De 2015 à 2020 elle a dirigé l’Institut de culture italienne à Madrid.

closepopup
Filippo TapparelliÉcrivain

Filippo Tapparelli est né à Vérone en 1974 et, avant de commencer à écrire des histoires, il a été un artiste de rue, un instructeur d’escrime et un pilote de parapente.
En 2018, avec son premier roman L’inverno di Giona publié par Mondadori, il a remporté le prix Italo Calvino. Il collabore avec le journal Il Fatto Quotidiano où il s’occupe de littérature.

Filippo TapparelliÉcrivain

Filippo Tapparelli est né à Vérone en 1974 et, avant de commencer à écrire des histoires, il a été un artiste de rue, un instructeur d’escrime et un pilote de parapente.
En 2018, avec son premier roman L’inverno di Giona publié par Mondadori, il a remporté le prix Italo Calvino. Il collabore avec le journal Il Fatto Quotidiano où il s’occupe de littérature.

closepopup
Fausto CeleghinPoète

Fausto Celeghin est né le 13 décembre 1966 à Turin.
Après des études scientifiques, il devient technicien de laboratoire.
Depuis très jeune, il se passionne à l’écriture et certains de ses poèmes seront publiés dans des anthologies et dans la revue Inchiostro.
Il fréquente aussi comme étudiant travailleur la faculté de Lettres sans obtenir le diplôme et il suit des cours d’écriture créative avec Marco Lazzarotto et Giusi Marchetta.
Alors qu’il se perfectionne en guitare jazz, il ressent un tremblement à la main gauche : le diagnostic de la maladie de Parkinson tombe en 2018.
Le parcours psychanalytique et poétique qui s’en suivra, aboutira au recueil de poèmes Sulla terra scalzo / Pieds nus sur la terre, sorti en février 2021 aux éditions Ensemble.

Fausto CeleghinPoète

Fausto Celeghin est né le 13 décembre 1966 à Turin.
Après des études scientifiques, il devient technicien de laboratoire.
Depuis très jeune, il se passionne à l’écriture et certains de ses poèmes seront publiés dans des anthologies et dans la revue Inchiostro.
Il fréquente aussi comme étudiant travailleur la faculté de Lettres sans obtenir le diplôme et il suit des cours d’écriture créative avec Marco Lazzarotto et Giusi Marchetta.
Alors qu’il se perfectionne en guitare jazz, il ressent un tremblement à la main gauche : le diagnostic de la maladie de Parkinson tombe en 2018.
Le parcours psychanalytique et poétique qui s’en suivra, aboutira au recueil de poèmes Sulla terra scalzo / Pieds nus sur la terre, sorti en février 2021 aux éditions Ensemble.

closepopup
Paola CeredaEcrivaine

Paola Cereda, psychologue de formation, écrit des histoires depuis toujours. Certaines de ces histoires sont collectives, comme celles écrites à plusieurs mains à l’intérieur du théâtre communautaire où elle travaille depuis plusieurs années. Elle a publié cinq romans et est arrivée sixième au Prix Strega 2019 avec Quella metà di noi (Giulio Perrone éditeur). Le roman Le tre notti dell’abbondanza (Piemme 2015, Perrone 2020) a été traduit en français en 2019 par Autrement avec le titre Les couleurs de Fosco.

Paola CeredaEcrivaine

Paola Cereda, psychologue de formation, écrit des histoires depuis toujours. Certaines de ces histoires sont collectives, comme celles écrites à plusieurs mains à l’intérieur du théâtre communautaire où elle travaille depuis plusieurs années. Elle a publié cinq romans et est arrivée sixième au Prix Strega 2019 avec Quella metà di noi (Giulio Perrone éditeur). Le roman Le tre notti dell’abbondanza (Piemme 2015, Perrone 2020) a été traduit en français en 2019 par Autrement avec le titre Les couleurs de Fosco.

closepopup
Elfriede GaengEcrivaine, Réalisateur, Scénariste

Elfriede Gaeng, de nationalité italienne, est née en Allemagne. Après avoir interrompu des études en droit, elle a commencé à travailler dans de petites productions télévisées pour la Rai. Elle a fait des études de photographie et écrit les scénarios pour des séries italiennes. En 1988 elle a réalisé le film Blu elettrico avec Claudia Cardinale et de nombreux documentaires. En occasion du centenaire de la naissance de l’actrice Anna Magnani, elle a produit Anna con noi. En tant qu’écrivaine, elle a écrit le recueil de récits Buchi di vuoto en 2003, les romans Derma blu en 2005 et Con gli occhi nel sole en 2013.

Elfriede GaengEcrivaine, Réalisateur, Scénariste

Elfriede Gaeng, de nationalité italienne, est née en Allemagne. Après avoir interrompu des études en droit, elle a commencé à travailler dans de petites productions télévisées pour la Rai. Elle a fait des études de photographie et écrit les scénarios pour des séries italiennes. En 1988 elle a réalisé le film Blu elettrico avec Claudia Cardinale et de nombreux documentaires. En occasion du centenaire de la naissance de l’actrice Anna Magnani, elle a produit Anna con noi. En tant qu’écrivaine, elle a écrit le recueil de récits Buchi di vuoto en 2003, les romans Derma blu en 2005 et Con gli occhi nel sole en 2013.

closepopup
Rosella PostorinoEcrivaine

Née à Reggio de Calabre en 1978, Rosella Postorino vit aujourd'hui à Rome. Elle a publié sa première nouvelle In una capsula dans l'anthologie Ragazze che dovresti conoscere, et en 2007, elle a publié son premier roman La stanza di sopra. Avec le roman Le assaggiatrici (Feltrinelli 2018) (La goûteuse d'Hitler), elle remporte la 56e édition du prix Campiello, le prix Luigi Russo, le prix Rapallo-Carige et le prix Vigevano Lucio Mastronardi. La traduction française de son roman a remporté le 25e Prix Jean Monnet lors du LEC Festival 20197.

Rosella PostorinoEcrivaine

Née à Reggio de Calabre en 1978, Rosella Postorino vit aujourd'hui à Rome. Elle a publié sa première nouvelle In una capsula dans l'anthologie Ragazze che dovresti conoscere, et en 2007, elle a publié son premier roman La stanza di sopra. Avec le roman Le assaggiatrici (Feltrinelli 2018) (La goûteuse d'Hitler), elle remporte la 56e édition du prix Campiello, le prix Luigi Russo, le prix Rapallo-Carige et le prix Vigevano Lucio Mastronardi. La traduction française de son roman a remporté le 25e Prix Jean Monnet lors du LEC Festival 20197.

closepopup
Gabriele DadatiEcrivain

Gabriele Dadati (Piacenza, 1982) a publié différents livres parmi lesquels Sorvegliato dai fantasmi (2008), finaliste comme Livre de l’année pour Fahrenheit de Radio 3 Rai, et Piccolo testamento (2011). En 2009 il a représenté l’Italie dans le projet Scritture Giovani du Festivaletteratura de Mantoue.
Pour Baldini+Castoldi il a écrit L’ultima notte di Antonio Canova (2018), finaliste du prix Comisso, Nella pietra e nel sangue (2020) et La modella di Klimt (2020) qui est en cours de publication en Allemagne.

Gabriele DadatiEcrivain

Gabriele Dadati (Piacenza, 1982) a publié différents livres parmi lesquels Sorvegliato dai fantasmi (2008), finaliste comme Livre de l’année pour Fahrenheit de Radio 3 Rai, et Piccolo testamento (2011). En 2009 il a représenté l’Italie dans le projet Scritture Giovani du Festivaletteratura de Mantoue.
Pour Baldini+Castoldi il a écrit L’ultima notte di Antonio Canova (2018), finaliste du prix Comisso, Nella pietra e nel sangue (2020) et La modella di Klimt (2020) qui est en cours de publication en Allemagne.

closepopup
Marc AgostinoHistorien

Marc Agostino est un historien français et professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Chercheur au Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain (CEMMC), il s'intéresse particulièrement à l'histoire des religions et a notamment effectué des recherches sur l'histoire de la papauté contemporaine et sur l'histoire de la religion en Aquitaine. Il a travaillé sur le catholicisme en Algérie et a contribué à la mise en route d’un Centre de Recherche sur le Judaïsme.
Il donne régulièrement des contributions aux études sur François Mauriac et participe au Rayonnement culturel de la ville de Bordeaux avec des conférences et des séminaires auprès d’associations et municipalités. Il est aussi membre de plusieurs sociétés savantes locales et nationales.

Marc AgostinoHistorien

Marc Agostino est un historien français et professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Chercheur au Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain (CEMMC), il s'intéresse particulièrement à l'histoire des religions et a notamment effectué des recherches sur l'histoire de la papauté contemporaine et sur l'histoire de la religion en Aquitaine. Il a travaillé sur le catholicisme en Algérie et a contribué à la mise en route d’un Centre de Recherche sur le Judaïsme.
Il donne régulièrement des contributions aux études sur François Mauriac et participe au Rayonnement culturel de la ville de Bordeaux avec des conférences et des séminaires auprès d’associations et municipalités. Il est aussi membre de plusieurs sociétés savantes locales et nationales.

closepopup
Association "Les amis d'Alfredo Müller"

L'association « Les amis d'Alfredo Müller peintre et graveur » a été créée le 10 décembre 2010 à Strasbourg. Elle est présidée par Hélène Koehl.
Elle a été reconnue d'intérêt général par rescrit fiscal délivré à Strasbourg le 5 juin 2012.
Ses objectifs sont les suivants :
Identifier, répertorier et promouvoir l’œuvre du peintre et graveur Alfredo Müller (Livourne 1869-Paris 1939). Favoriser tout projet d’exposition et de publication, en particulier celle des catalogues de son œuvre gravé et de son œuvre peint.
Permettre que des oeuvres significatives d'Alfredo Müller intègrent les musées nationaux.
Promouvoir les peintres et graveurs ayant influencé Alfredo Müller ou ayant été influencés par son oeuvre.
Approfondir la connaissance de la personnalité de l’artiste et de son réseau de relations en France, en Italie et au-delà.
Favoriser les recherches conjointes franco-italiennes en particulier et internationales plus généralement.

Association "Les amis d'Alfredo Müller"

L'association « Les amis d'Alfredo Müller peintre et graveur » a été créée le 10 décembre 2010 à Strasbourg. Elle est présidée par Hélène Koehl.
Elle a été reconnue d'intérêt général par rescrit fiscal délivré à Strasbourg le 5 juin 2012.
Ses objectifs sont les suivants :
Identifier, répertorier et promouvoir l’œuvre du peintre et graveur Alfredo Müller (Livourne 1869-Paris 1939). Favoriser tout projet d’exposition et de publication, en particulier celle des catalogues de son œuvre gravé et de son œuvre peint.
Permettre que des oeuvres significatives d'Alfredo Müller intègrent les musées nationaux.
Promouvoir les peintres et graveurs ayant influencé Alfredo Müller ou ayant été influencés par son oeuvre.
Approfondir la connaissance de la personnalité de l’artiste et de son réseau de relations en France, en Italie et au-delà.
Favoriser les recherches conjointes franco-italiennes en particulier et internationales plus généralement.

closepopup

Programme

[ 1 - 4 juillet]

  • 1er juillet
  • 2 juillet
  • 3 juillet
  • 4 juillet
  • Littérature / Poésie
06:30 PM - 09:30 PMSoirée d’ouverture. Diego Marani / Anita Piscazzi & Elisabetta DestasioHalles des Chartrons de Bordeaux

18h30 Mot de bienvenue de la présidente et des organisateurs et présentation du programme.

19h00 Rencontre en français avec Diego Marani autour de son livre La città celeste  (Ed. La nave di Teseo), modérateur Stefania Graziano.

20h30 “La poésie italienne au féminin”. Anita Piscazzi et Elisabetta Destasio dialoguent avec Bruno Rattini autour de leurs œuvres. Rencontre en italien avec traduction en français. A la fin de la rencontre, lecture de poésies en italien.


Diego Marani

Né à Tresigallo en Emilie Romagne, Diego Marani a étudié à l’Ecole Supérieur de Langues Modernes pour traducteurs et interprètes de Trieste. En 1985 il a commencé à travailler pour le Conseil de l’Union Européenne en qualité de traducteur et, en 2006, il a fait partie de la Direction Générale de la Culture de la Commission Européenne. Il collabore depuis de nombreuses années à des revues parmi lesquelles le Sole 24 Ore et, en 2020, il a été nommé président du Centre pour le Livre et la Lecture. En 1995 il a inventé l’Europanto, une langue internationale ironique qu’il utilise dans un livre humoristique, Las adventures de l’inspector Cabillot, paru en France. Son roman le plus célèbre, Nuova grammatica finlandese  (Nouvelle grammaire finnoise ) a été traduit dans plusieurs langues et a reçu en Italie le prix littéraire Grinzane-Cavour. Il est l’auteur d’autres romans : L’ultimo dei Vostiachi, L’interprete, Il Compagno di scuola. Depuis avril de cette année, il est le nouveau directeur de l’Institut de culture italienne à Paris.
La città celeste (La nave di Teseo). Trieste et un jeune étudiant ferrarais qui cherche à s’affranchir de l’autorité paternelle sont les protagonistes de ce roman autobiographique, écrit avec beaucoup de sensibilité et un brin d’ironie. Les histoires personnelles d’amitié et de rencontres des jeunes personnages se confrontent et se fondent avec celles d’une ville, carrefour de langues et de cultures différentes, dans une célébration chaleureuse de lieux et de vies. Une déclaration d’amour éternelle à une ville que l’auteur a su faire sienne.

 


Anita Piscazzi

Anita Piscazzi est une poétesse, une pianiste et une chercheuse. Elle s’occupe d’ethnomusicologie et d’études didactiques-musicaux, deux secteurs dans lesquels elle a publié deux monographies et de nombreux essais sur des revues scientifiques en Italie et à l’étranger. Elle a écrit des recueils de poésies : Amal (Palomar, Bari 2007), Maremàje (Campanotto, Udine 2012), Alba che non so (CartaCanta, Forlì 2018), Ferma l’Ali, cd poétique-musical (desuonatori, Lecce 2020). Elle collabore avec des revues poétiques et littéraires.

 

Elisabetta Destasio

Elisabetta Destasio est née à Rome où elle vit. Elle a travaillé pour le théâtre avec Carmelo Bene, Luciano Berio, Lina Sastri, Ennio Morricone et d’autres encore. De 2015 à 2016 elle a fait partie du comité d’organisation du Prix Poesia Città di Fiumicino. Ses poésies sont publiées par LietoColle Editore nell’Agenda Poetica 2013 et 2019, et dans le Quaderno della poesia 2021 de Giulio Perrone editore; elle est aussi présente dans l’Atlante dei Poeti créée par Griselda – portale di letteratura del dipartimento di Italianistica dell’Università di Bologna. Depuis septembre 2019 elle est fondatrice et directrice artistique du festival Poeti in itinere

 

  • Littérature / Langues
03:00 PM - 04:00 PMRencontre en ligne avec Rosella Postorino autour de son roman « Le assaggiatrici »Rencontre en ligne

Rencontre online avec Rosella Postorino autour de son roman « Le assaggiatrici » edizioni Feltrinelli (La goûteuse d’Hitler, édition Albin Michel, traducteur Dominique Vittoz). Modérateur Cristiano Pelagatti, traduction Deborah Reggi.

Rosella Postorino. Née à Reggio de Calabre en 1978, elle vit aujourd’hui à Rome. Elle a publié sa première nouvelle In una capsula dans l’anthologie Ragazze che dovresti conoscere, et en 2007, elle a publié son premier roman La stanza di sopra. Avec le roman Le assaggiatrici (Feltrinelli 2018) (La goûteuse d’Hitler), elle remporte la 56e édition du prix Campiello, le prix Luigi Russo, le prix Rapallo-Carige et le prix Vigevano Lucio Mastronardi. La traduction française de son roman a remporté le 25e Prix Jean Monnet lors du LEC Festival 20197.

Les assaggiatrici (La goûteuse d’Hitler). 1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu’autoritaire. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir. (de Babelio)

 

 

04:00 PM - 05:00 PMMarc Agostino dialogue avec Diego Marani autour de la langue et de son identitéMédiathèque de Talence

A partir du roman de Diego Marani « Grammatica finlandese Edizioni Bonpiani » ( « Nouvelle grammaire finnoise », traduction Danièle Valin, éditions Payot et Rivage), Marc Agostino dialogue avec Diego Marani autour de la langue et de son identité (Rencontre en français).

En raison de la crise sanitaire, la jauge est de 4O personnes. Possibilité de réserver au 05 56 84 78 90.


Diego Marani

Né à Tresigallo en Emilie Romagne, Diego Marani a étudié à l’Ecole Supérieur de Langues Modernes pour traducteurs et interprètes de Trieste. En 1985 il a commencé à travailler pour le Conseil de l’Union Européenne en qualité de traducteur et, en 2006, il a fait partie de la Direction Générale de la Culture de la Commission Européenne. Il collabore depuis de nombreuses années à des revues parmi lesquelles le Sole 24 Ore et, en 2020, il a été nommé président du Centre pour le Livre et la Lecture. En 1995 il a inventé l’Europanto, une langue internationale ironique qu’il utilise dans un livre humoristique, Las adventures de l’inspector Cabillot, paru en France. Son roman le plus célèbre, Nuova grammatica finlandese  (Nouvelle grammaire finnoise) a été traduit dans plusieurs langues et a reçu en Italie le prix littéraire Grinzane-Cavour. Il est l’auteur d’autres romans : L’ultimo dei VostiachiL’interpreteIl Compagno di scuola. Depuis avril de cette année, il est le nouveau directeur de l’Institut de culture italienne à Paris.
 

Marc Agostino

Marc Agostino est un historien français et professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Chercheur au Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain (CEMMC), il s’intéresse particulièrement à l’histoire des religions et a notamment effectué des recherches sur l’histoire de la papauté contemporaine et sur l’histoire de la religion en Aquitaine. Il a travaillé sur le catholicisme en Algérie et a contribué à la mise en route d’un Centre de Recherche sur le Judaïsme.
Il donne régulièrement des contributions aux études sur François Mauriac et participe au Rayonnement culturel de la ville de Bordeaux avec des conférences et des séminaires auprès d’associations et municipalités. Il est aussi membre de plusieurs sociétés savantes locales et nationales.

 

 

  • Littérature / Poésie / Biographie
11:00 AM - 12:00 PMRencontre avec Laura Pugno autour de son livre SirènesMédiathèque de Talence

Rencontre avec Laura Pugno autour de son livre « Sirene » Marsilio Editore (« Sirènes », Inculte éditions, traduction Marine Aubry-Morici). Modérateur Cristiano Pelagatti, traduction en français.

En raison de la crise sanitaire, la jauge est de 4O personnes. Possibilité de réserver au 05 56 84 78 90.

Laura Pugno

Laura Pugno est une poétesse, essayiste et écrivaine. Elle a écrit les romans La metà di bosco, Sirene et La ragazza selvaggia Prix Campiello Selezione Letterati (Marsilio, 2018-2017-2016); les essais In territorio selvaggio: corpo, romanzo, comunità (Nottetempo, 2018), L’Oracolo manuale per poete e poeti avec Giulio Mozzi (Sonzogno, 2020); le recueil de poésies Noi (Amos/A27, 2020), L’Alea (Perrone, 2019) et I legni (Pordenonelegge/Lietocolle 2018). Elle collabore avec L’Espresso, Le Guide de Repubblica et Le parole e le cose. Elle est une des directrices de la collection de poésie I domani di Aragno. Elle a créé et dirigé le festival de poésie et écriture I quattro elementi. De 2015 à 2020 elle a dirigé l’Institut de culture italienne à Madrid.
Sirènes. Dans un monde post-apocalyptique, dominé par les yakuzas, l’humanité est destinée à disparaitre, victime du cancer noir provoqué par de terribles rayons du soleil. Dans ce roman à l’écriture à la fois cruelle et délicate, Laura Pugno s’interroge et nous interroge sur des questions qui taraudent le monde moderne : l’exploitation animale mais aussi la tyrannie exercée sur les femmes. Un roman bref et d’une grande puissance narrative pour réfléchir sur la frontière de plus en plus trouble entre l’humain et le non-humain.

 

04:00 PM - 05:00 PMRencontre avec Filippo Tapparelli autour de son livre « L’inverno di Giona »Halles des Chartrons de Bordeaux

Rencontre avec Filippo Tapparelli autour de son livre « L’inverno di Giona » (éditions Mondadori). Modérateur Deborah Reggi, traduction en français Fabiola Viani

Filippo Tapparelli

Filippo Tapparelli est né à Vérone en 1974 et, avant de commencer à écrire des histoires, il a été un artiste de rue, un instructeur d’escrime et un pilote de parapente.
En 2018, avec son premier roman « L’inverno di Giona » publié par Mondadori, il a remporté le prix Italo Calvino. Il collabore avec le journal Il Fatto Quotidiano où il s’occupe de littérature.
L’inverno di Giona. Giona, Norina et Alvise sont les personnages principaux de ce roman qui nous amène dans un village sans nom, où le temps est suspendu. Un pull rouge, des souvenirs qui ont du mal à faire surface et des actions répétitives dominées par la crainte, ne sont que quelques images récurrentes de ce roman « onirique » qui rappelle aux lecteurs la fragilité de la vérité, aux multiples facettes. Filippo Tapparelli, lauréat italien du Festival du Premier Roman 2020 de Chambéry, nous accompagne dans ce voyage au cœur d’un rêve qui se dissipe lorsque Giona décide de fuir la maison et l’univers d’Alvise. Cependant, fuir la peur signifiera ouvrir la porte à une vérité douloureuse et insoutenable. Réussirons-nous à ne pas nous perdre dans le brouillard de cette montagne hostile ?

 

 

07:00 PM - 07:30 PMSulla terra scalzo/ Pieds nus sur la terre : un itinéraire poétiqueHalles des Chartrons de Bordeaux

Stefania Graziano et Fabiola Viani dialoguent autour de la poésie de Fausto Celeghin et de son recueil Nella terra scalzo (éditions Ensemble). A la fin de la rencontre lecture des poésies de l’auteur en italien.

Fausto Celeghin

Fausto Celeghin est né le 13 décembre 1966 à Turin.
Après des études scientifiques, il devient technicien de laboratoire.
Depuis très jeune, il se passionne à l’écriture et certains de ses poèmes seront publiés dans des anthologies et dans la revue « Inchiostro ».
Il fréquente aussi comme étudiant travailleur la faculté de Lettres sans obtenir le diplôme et il suit des cours d’écriture créative avec Marco Lazzarotto et Giusi Marchetta.
Alors qu’il se perfectionne en guitare jazz, il ressent un tremblement à la main gauche : le diagnostic de la maladie de Parkinson tombe en 2018.
Le parcours psychanalytique et poétique qui s’en suivra, aboutira au recueil de poèmes « Sulla terra scalzo / Pieds nus sur la terre », sorti en février 2021 aux éditions Ensemble.

 

08:00 PM - 09:30 PMHommage à Ennio Morricone avec la présentation du livre « Ennio Morricone. Ma musique, ma vie » par l’auteur Alessandro De RosaHalles des Chartrons de Bordeaux

Présentation du livre « Ennio Morricone. Ma musique, ma vie » par l’auteur Alessandro De Rosa (traduction Florence Rigollet, éditions Séguier), rencontre en italien avec traduction en français.

Alessandro De Rosa

Alessandro De Rosa (Milan, 1985) a commencé l’étude de la composition sur conseil de Ennio Morricone. Il a étudié avec Boris Porena et il est diplômé du Conservatoire de l’Aja (Pays-Bas). Il a collaboré, en qualité de compositeur et arrangeur, avec Jon Anderson des Yes. Il est l’auteur avec Ennio Morricone du livre “Ennio Morricone – Inseguendo quel suono. La mia musica, la mia vita. Conversazioni con Alessandro De Rosa” (Mondadori Libri, 2016) traduit en cinq langues. Il a travaillé pour de nombreuses sociétés parmi lesquelles Amadeus Music et Pastelle Music en écrivant la musique de documentaires, films et publicités. Gravità Ritrovata pour Orchestre , commissionné par Residentie Orkest pour le 110° anniversaire de l’Orchestre en 2014, et l’œuvre Trashmedy, pour la 63° édition de La Biennale de Venise Musique 2019 sont quelques-unes de ses œuvres. Actuellement il continue son activité musicale freelance et travaille en tant qu’auteur et speaker radiophonique pour la Radiotélévision Suisse en Langue Italienne (RSI).
Ma musique, ma vie. Trois années d’entretiens entre Ennio Morricone et le compositeur Alessandro De Rosa. Trois années d’échanges passionnées au fil desquels émerge, comme des variations d’un concerto, la trame d’une autobiographie unique en son genre.

 

  • Littérature / Exposition / Musique
10:30 AM - 11:00 AMHommage à Dante Alighieri en occasion du 700e anniversaire de sa mortForum des arts et de la culture de Talence

Hommage à Dante Alighieri en occasion du 700e anniversaire de sa mort.
En collaboration avec l’association Les amis de Alfred Müller : vernissage/mise en place de l’exposition « La vie heureuse de Dante Alighieri, suite d’eaux-fortes sur le thème de la Vita Nuova de Alfred Müller ».

11:00 AM - 12:00 PMRencontre avec Paola Cereda autour de son livre « Le tre notti dell’abbondanza »Forum des arts et de la culture de Talence

Rencontre avec Paola Cereda autour de son livre Le tre notti dell’abbondanza Giulio Perroni Editore (Les couleurs de Fosco, traduction Patrick Vighetti, éditions Autrement). Modérateur Stefania Graziano. Traduction en français par Fabiola Viani

Paola Cereda

foto Alberto Giachino
Paola Cereda, psychologue de formation, écrit des histoires depuis toujours. Certaines de ces histoires sont collectives, comme celles écrites à plusieurs mains à l’intérieur du théâtre communautaire où elle travaille depuis plusieurs années. Elle a publié cinq romans et est arrivée sixième au Prix Strega 2019 avec Quella metà di noi (Giulio Perrone éditeur). Le roman Le tre notti dell’abbondanza (Piemme 2015, Perrone 2020) a été traduit en français en 2019 par Autrement avec le titre Le couleurs de Fosco.

Le tre notti dell’abbondanza. Irene, Rocco et Angiolino, trois jeunes dans un village du sud de l’Italie où deux familles de la pègre locale ont droit de vie et de mort sur les habitants, se battent pour réaliser leurs rêves. Au monde qui leur est imposé par les adultes, ils tentent d’opposer le leur : Irene veut assouvir sa passion artistique, Angiolino, aimer librement, et Rocco, s’affranchir du passé trouble de son père. Un roman plein de rage, de douleur et de drame, où la vengeance laisse finalement la place à la liberté et à l’espoir.

 

04:00 PM - 05:00 PMPrésentation du roman Sidera Addere Caelo de Elfriede Gaeng en présence de l’auteurForum des arts et de la culture de Talence

Présentation du roman Sidera Addere Caelo de Elfriede Gaeng (éditions Carabba), en partenariat avec le prix IusArteLibri créé par Antonella Sotira. Modération Cristiano Pelagatti.

Elfriede Gaeng

Elfriede Gaeng, de nationalité italienne, est née en Allemagne. Après avoir interrompu des études en droit, elle a commencé à travailler dans de petites productions télévisées pour la Rai. Elle a fait des études de photographie et écrit les scénarios pour des séries italiennes. En 1988 elle a réalisé le film Blu elettrico avec Claudia Cardinale et de nombreux documentaires. En occasion du centenaire de la naissance de l’actrice Anna Magnani, elle a produit Anna con noi. En tant qu’écrivaine, elle a écrit le recueil de récits Buchi di vuoto en 2003, les romans Derma blu en 2005 et Con gli occhi nel sole en 2013.
Sidera Addere Caelo (Carabba Editore). Le roman, dont l’histoire se déroule à Rome de nos jours, nous plonge dans le passé entre la fin du XV et le début du XVI siècles à l’époque de Raffaello, le peintre divin. Tout commence en 1990 en occasion des championnats du monde de football quand l’Académie de San Luca doit être fermée. C’est à ce moment-là que ce lieu va devenir le cœur du récit avec de nombreux personnages et une alternance de coups de scène, de délits et de passions qui laisseront le lecteur retenir son souffle jusqu’au final. Un roman très complexe et riche qui mélange l’histoire avec la fantaisie et où l’amour pour l’art dépasse les confins de l’éthique et les destins des protagonistes.

 

06:30 PM - 07:30 PMRencontre avec Gabriele Dadati autour du livre Nella pietra e nel sangueForum des arts et de la culture de Talence

Rencontre avec Gabriele Dadati autour du livre Nella pietra e nel sangue (Baldini+Castoldi). Modérateur Bruno Rattini, traduction en français Stefania Graziano.

Gabriele Dadati

Gabriele Dadati (Piacenza, 1982) a publié différents livres parmi lesquels Sorvegliato dai fantasmi (2008), finaliste comme Livre de l’année pour Fahrenheit de Radio 3 Rai, et Piccolo testamento (2011). En 2009 il a représenté l’Italie dans le projet «Scritture Giovani» du Festivaletteratura de Mantoue.
Pour Baldini+Castoldi il a écrit L’ultima notte di Antonio Canova (2018), finaliste du prix Comisso, Nella pietra e nel sangue (2020) et La modella di Klimt (2020) qui est en cours de publication en Allemagne.
Nella pietra e nel sangue. Dario Arata, jeune universitaire, fait des recherches sur le mort de Pier delle Vigne, logothète de Frédéric II. Pour l’histoire, cette mort est passée comme un suicide et l’on retrouve Delle Vigne, transformé en arbre, dans l’enfer de la Divine Comédie dans le girone des violents contre eux-mêmes. Soutenu par sa fiancé Lucie, Dario enquête sur cette mort encore aujourd’hui enveloppée de mystère. Un roman passionnant et d’une grande richesse linguistique où le passé et le présent s’alternent et cohabitent harmonieusement jusqu’au grand final où tout se dévoile.

 

08:00 PM - 09:00 PMLa Vie heureuse de Dante AlighieriForum des arts et de la culture de Talence

La Vie heureuse de Dante Alighieri. Evocation de la Vita Nuova, la première publication du poète, une ode à Béatrice, à travers l’œuvre d’ALFREDO MÜLLER, artiste toscan de Paris. Fin 1898, le célèbre marchand parisien AMBROISE VOLLARD édite La Vie heureuse de Dante Alighieri et annonce à ses clients une « suite de six eaux-fortes importantes par Muller. Tirage par l’artiste à douze exemplaires ».

Présentation par Hélène Koehl, présidente des Amis d’Alfredo Müller.
Lecture d’extraits de la Vita Nuova en français et en italien.
Francis Matter chante au piano ses compositions sur les sonnets de Dante.

À propos

Le festival de littérature "le printemps italien" est né de la volonté de faire partager à un public plus large la passion de la culture italienne qui anime l'association Notre Italie.

Il reçoit le soutien du département de la Gironde et la confiance de la ville de Talence et de Bordeaux, de ses partenaires culturels, médiathèques, librairies, cinémas, etc., et ne pourrait se tenir sans la participation et le soutien tout au long de l'année de ses adhérents.
Un financement participatif a été ouvert afin de couvrir plus facilement
les frais de transport et d'hébergement des participants.


Présidente du festival
Stefania Graziano

Comité d'organisation
Stefania Graziano, Marco Magini, Stéphane Glockner

...et toute l'équipe ici...
Affiche

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Editions précédentes